RECIPE #2 Sweet and sunny vegan curry

recettecurry.jpg

INGREDIENTS for 2 people

80g of coral lentils

Half a dozen white grapes

One orange

One yellow pepper

One teaspoon of ginger

40 cl of coconut milk

2 tablespoons of curry powder

2 average sized sweet potatoes

 

UTENSILS

Chopping board

Sauce pan

Large frying pan or wok

 

HOW-TO

Chop all fruit and veg (including sweet potatoes) into small chunks.

Cook the sweet potato chunks in boiling water for about 20 minutes

10 to 15 minutes into this, add the coral lentils.

Once cooked, put potatoes and lentils into a hot frying pan or wok with a little olive oil.

2 minutes later, add coconut milk, curry powder, ginger, fruit and veg.

Stir and leave to simmer for 5 minutes.

Serve warm and enjoy !

Advertisements

Quinzaine n°3 : premiers résultats

Fin novembre – Début décembre 2018 

La création d’un compost et notre changement de régime alimentaire commencent déjà à porter leurs fruits !

  • Une réduction des déchets alimentaires, dont 90% partent au compost.
  • Une absence d’odeurs provenant de la poubelle et des canalisations.
  • Une cuisine plus propre : pas de moucherons depuis que nous ne mangeons plus de viande et peu de poisson.
  • Une réduction du coût de nos courses d’environ 10% pour la même quantité de nourriture.
  • Un renouveau de notre inventivité culinaire et de notre envie de se mettre derrière les fourneaux.

En plus de ces premiers résultats, nous avons fait le plein de produits nécessaires à la fabrication de divers produits ménagers (shampoing, lessive, dentifrice…), en l’occurrence : de l’argile verte, du bicarbonate alimentaire, du savon de Marseille liquide et des huiles essentielles.

ingredientsshampoing

Nos longues pérégrinations Parisiennes, dans les quartiers des Halles puis de Saint-Michel et du Panthéon nous ont amenés à la parapharmacie Bader, aux 10-12 boulevard Saint-Michel (Paris 6e). Nous y avons trouvé des produits à prix raisonnable et, sur demande, une boîte de trois kilos d’argile verte à huit euros, alors qu’on trouvait ailleurs les 300g à cinq euros en moyenne.

Concernant l’huile essentielle choisie pour faire notre shampoing, nous avons sélectionné la sauge sclarée qui agit à la fois contre les cheveux gras et la chute des cheveux. Cette huile est cependant contre-indiquée pour les femmes ayant un historique de cancer du sein dans leur famille. Nous nous sommes fondés sur la recette proposée par Régine Quéva dans son livre “Fabriquer sa lessive” que nous vous conseillions déjà en octobre.

Le shampoing se fabrique facilement et rapidement. Nous trouvons qu’il change la texture de nos cheveux (moins soyeux et plus volumineux) et nous avons réussi à contourner le fait qu’il soit un peu trop liquide en utilisant en priorité la mousse qui se créait en secouant la bouteille. Nous modifierons sans doute les dosages, voire l’huile essentielle associée, lors de prochains essais. Dans quelques temps, nous fabriquerons aussi notre dentifrice. Quant au gel douche, nous utilisons exclusivement du savon de Marseille liquide depuis plusieurs semaines.

Transports vraiment en commun

“Toute personne a le droit de circuler librement.” (Extrait de l’article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.) 

quelstransportsencommun

Ce matin, alors que je prenais avec plaisir mon train RUPE annoncé à l’heure par la RATP, que je me suis mise dans le compartiment central, en bas, comme d’hab’, j’eus la surprise de voir, pour la deuxième fois en moins d’une semaine (si, si !), un groupe de contrôleurs entrer dans la rame pour vérifier les titres de transports.

Le train était loin d’être bondé et je crois bien qu’il y avait, dans la rame, autant de contrôleurs que de passagers. Derrière moi, j’entends une contrôleuse qui s’adresse à un homme :

“Vous n’avez pas votre carte, monsieur ?

Non.

Vous l’avez oublié aujourd’hui ou vous n’en avez pas ?

Non…

Monsieur, où allez-vous ?

Je… Corbeil.

Vous allez à Corbeil-Essonnes, monsieur ?

Oui.

Et où êtes-vous monté ? D’où venez-vous ?

Roumanie.

Vous êtes monté en gare du Nord ? Hein ?

Non, Corbeil.

Oui, vous allez à Corbeil depuis la gare du Nord. Bon, monsieur, donnez-moi votre nom et votre prénom… Ça fera cinquante euros d’amende. Quel est votre moyen de paiement ?

Non…

Ah, vous n’en avez pas ! Tenez, vous avez deux mois pour payer, et après, ça fera cent euros… Messieurs-Dames, bonne journée !”

Cet homme ne semblait pas parler français. Il éprouvait des difficultés à s’exprimer et ne savait pas expliquer sa situation à cette contrôleuse qui, c’est vrai, ne faisait rien d’autre que son travail.

Mais cet échange m’a interloquée : la rame est quasiment vide et le train roulera avec ou sans passagers ; on peut bien laisser les gens voyager sans titre de transport : il y a vraiment de la place pour tout le monde ! Et puis, en heure de pointe de toute façon, il n’y a de la place pour personne, qu’on soit ou non équipé d’un ticket.

Je considère que je paie bien assez cher mon passe Navigo pour qu’autrui puisse prendre le train sans payer. Les tarifs réduits existent mais sont de plus en plus soumis à conditions et les cartes gratuites sont réservées à une tranche minime de la population, comme le montre le tableau ci-dessous, issu directement du site internet Navigo :

gratuite navigo

(ONAC : Office national des anciens combattants et victimes de guerre.)

En somme, la gratuité des transports est tellement limitée que, dans la quasi-totalité des cas, celui qui souhaite (ou doit !) voyager doit payer.

Mais alors, en admettant que le passager dont je vous parlais toute à l’heure soit éligible à l’offre de gratuité des réseaux franciliens, sachant qu’il ne parle pas français, comment fait-il ? La barrière de la langue ne lui permet pas de remplir seul le dossier permettant d’obtenir une carte ONAC, ni le dossier de demande de gratuité des transports.

Or, la RATP est censée remplir une mission d’utilité publique. PUBLIQUE, oui. Accessible à tous ! Donc, et c’est ce qu’indique le maire du 4e arrondissement de Paris et économiste Ariel Weil, dans sa tribune publiée dans Le Drenche en juin 2018, “envisager la gratuité des transports n’est pas très différent de la défense de l’accès à la gratuité de l’éducation”. Et si seulement 28% des 10 milliards d’euros que coûtent les transports publics franciliens chaque année viennent des voyageurs, ne pourraient-ils pas venir du contribuable, faire partie de l’impôt sur le revenu ou de la taxe d’habitation, si ceux-ci étaient répartis de façon plus équitable ? C’est ainsi que l’on finance les services publics, alors pourquoi pas nos transports, afin de les rendre vraiment accessibles à tous, par tous et pour tous… des transports vraiment en commun.

 

 

All together against harassment

Today, in France, women and men are marching against sexual harassment and sexual violence.

The #NousToutes movement (all of us) acts as a relay of last year’s #MeToo. Thousands of women are uniting to demand that these violences no longer go unpunished. In the light of recent events, such as the infamous Irish rape trial where the victim’s thong was used against her as evidence of consent, rightfully sparking the #ThisIsNotConsent protest, or the recent election of Jair Bolsonaro at the head of Brazil, an outrageous man who, not unlike Trump, has made many a sexist comment but not only, it is only fair that women should keep fighting for their rights.

Cybermen feministe

It is astonishing to me that a woman still cannot live freely without fearing harassment or abuse. Today’s march is essential to our fight and we shall not give up !

libres sans peur.jpg

The main banner used in today’s march reads : “We want to be free, fearless & alive. Feminism perpetually restless”

However, change will only happen through education. Educating adults alone isn’t enough. In France, from the age of six, children are supposed to be given an hour-long sex-ed class per school year. This, however, isn’t effectively happening, and some parents are worried their children will be taught… to masturbate ! How absurd ! The aim of these classes is to prevent child abuse and to teach children to respect their bodies and the bodies of others ; taught appropriately, these classes could help pre-teen boys understand their desire can and should be controlled and, hopefully, girls will be taught not to feel guilty or ashamed when it comes to the choices they make about their own bodies.

Since #MeToo started, the number of reports of sexual violence filed by the police has gone up by 23% in France alone ; that number, however, is still very low compared to the estimations : it is thought 250 woman are raped each day in France.

Better sex-ed for people of all genders, open conversations about our bodies, body image and choices, respect towards harassment, abuse and rape victims in a shame-free environment, and encouragement for women to speak up against everyday sexism : that is what we all, #NousToutes, need.

Quinzaine n°2 : #onestpret

Mi-novembre 2018

Le collectif de youtubeurs et personnalités médiatiques français On est prêt lance depuis une dizaine de jours des défis quotidiens pour promouvoir un mode de vie écologique. Ces défis très abordables s’inscrivent dans notre démarche ; voici les principaux changements – que nous avons opérés cette quinzaine :

  • Achat et installation d’un bac à compost sur notre balcon.

46482049_696277190751036_2236704103151435776_n

  • Lors de nos courses, aucun achat de viande rouge ou blanche. Nous avons testé quelques recettes végétariennes, dont cette bonne farce facile à faire : RECIPE #1 Veggie stuffing
  • Création et installation d’un “Stop Pub” sorcier sur notre boîte aux lettres.

stoppubsorcier

 

RECIPE #1 Veggie stuffing

To make vegetarian stuffing, you will need :

INGREDIENTS

Recette aubergines.jpg

  • 2 volumes of chopped mushrooms
  • 1 volume of shelled walnuts.
  • 3 volumes of vegetable pulp
  • 1 volume of cheese spread
  • 1 tablespoon of olive oil
  • 3 teaspoons of columbo spice mix
  • 1 teaspoon of pepper
  • a pinch of salt

UTENSILS

  • an electric blender
  • a small to medium sized mixing bowl

HOW-TO

  1. Blend the mushrooms and walnuts together in the electric blender and put aside in a bowl.
  2. Hollow-out any vegetables you would like to stuff, blend the resulting pulp and put in the bowl with the mushrooms and walnuts.
  3. Add cheese spread, oil, spice, salt and pepper
  4. Mix all with a spoon.

This stuffing can be eaten raw but is better baked in hollow veg for approximately 25 min at 190°C.

BON APPETIT !