Pensées sur la prépa

Mi-juin, je terminai un cycle de trois années de prépa Chartes au lycée Fermat, à Toulouse. Ouetu m’a proposé, presque aussitôt, d’écrire un article sur mon expérience en CPGE, mais j’ai préféré attendre quelques semaines avant de m’y lancer, histoire que mes émotions les plus vives se tassent.

Près de deux mois plus tard, j’entreprends enfin cet article.

Je crois que la prépa Chartes est très différente des autres prépas (MP, HKH, Bio, HEC…), d’abord par sa rareté, mais aussi par son effectif restreint (environ 30 élèves par année), et, surtout, par ses traditions. J’évite de trop en dire car je ne veux pas gâcher la surprise à de futurs chartistes qui pourraient lire cet article, mais voilà : j’ai passé de superbes moments avec mes camarades chartistes et, parmi eux, je me suis fait de véritables amis, voire une famille, et je me suis forgé de nombreux et excellents souvenirs.

Je crois que cet esprit de camaraderie et non de compétition est aussi renforcé par le fait que peu de chartistes veulent vraiment le concours, et que beaucoup veulent simplement valider leurs crédits de fac tout en étudiant une large variété de matières dans un environnement privilégié. Ainsi, si le chartiste est généralement destiné à l’étude de l’histoire ou des lettres classiques, ce n’est pas une obligation, et j’ai choisi de m’orienter vers l’histoire de l’art et les lettres modernes.

Cependant, aussi conviviale et intéressante soit-elle, la prépa Chartes reste une prépa : emploi du temps chargé, professeurs exigeants et pas toujours très tendres, devoirs pouvant durer jusqu’à six heures tous les samedis… Il faut dire que ces trois années, surtout la dernière, n’ont pas été de tout repos et que j’ai voulu abandonner plusieurs fois, car je ne me sentais pas à la hauteur et que mon corps pâtissait énormément du stress que cette formation m’imposait.

Deux mois après la fin de mon temps en prépa, je le dis encore : mieux vaut réfléchir à deux fois avant de khûber (c’est-à-dire de faire une troisième année, chose qui n’est pas coutume), car la troisième année peut être vécue comme une année de stagnation voire de régression, et le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle. Pour ceux qui me connaissent et qui savent l’échec cuisant qu’a été, pour moi, le concours cet année, sachez que j’ai commencé à regretter mon khûbage dès octobre, malgré toutes les choses positives que j’ai vécues : progrès flagrants dans plusieurs matières, admission aisée en double master, amitiés renforcées.

Je tiens tout de même à préciser que la plupart des intégrés – c’est-à-dire des admis au concours – sont khûbes, et que, lorsque l’on tient vraiment au concours et que l’on se sent prêt à affronter une troisième année, il n’est pas insensé de khûber. J’ai conscience, d’ailleurs, que certains vivent très bien leur khûbage, car, après tout, la prépa reste une expérience personnelle et non universelle.

Il ne me reste plus qu’à parler du lycée Fermat. De réputation, c’est un lycée très exigeant et les élèves n’y vivraient pas très bien. D’après moi, ce n’est qu’une réputation. Si le lycée Fermat est exigeant avec les élèves de prépa, c’est bien plus parce qu’ils sont en prépa que parce qu’ils sont à Fermat : sans travail et sans rigueur, c’est bien difficile de réussir un concours, peu importe l’établissement dans lequel on le prépare, et ça, ce n’est un secret pour personne. Je ne pense pas que le lycée Fermat soit plus exigeant ou moins agréable que les autres lycées. Encore une fois, mon avis est personnel, et je me rappelle qu’un de mes anciens professeurs, qui avait fait une année de prépa à Fermat il y a une dizaine ou une quinzaine d’années, m’avait fortement déconseillé d’y mettre les pieds car il en gardait un très mauvais souvenir ; je ne dis pas que tout est parfait à Fermat, mais simplement que j’en garde surtout de bons souvenirs.

Je n’ai parcouru que les grandes lignes de mon expérience en CPGE dans cet article, et je vous invite à me poser vos éventuelles questions ci-dessous :

Je vous souhaite à tous et à toutes d’excellentes vacances !

Daffy

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s