Fermat veut vous tuer – Episode 3

[Pour l’épisode 1, c’est par ici, pour l’épisode 2, c’est par .]

Fermat veut vous tuer : Igor Plateauman, Endiguement du communisme et Fermatation.

Episode 3

Comment la Fermatation s’est installée dans les geôles de Fermat

            L’histoire est, en quelque sorte, anecdotique : un soir, alors que le proviseur flânait sous les étoiles dans son plus beau pyjama, murmurant la Varah* à mi-voix, son pied heurta un lourd objet en métal. Malgré la douleur qui envahissait ses orteils, il s’efforça d’inspecter la chose. Il s’agissait d’un anneau rouillé qui servait de poignée à une trappe vieillie, dans le sol, et ornée d’un sceau de cire sur lequel on pouvait lire une mystérieuse inscription : « Ruines antiques** – pratiques pour y enfermer les indésirables. » Dubitatif, le proviseur décida tout de même de briser le sceau et d’ouvrir la trappe grâce à sa force surhumaine – on raconte à ce propos que sa robe de chambre léopard flottait derrière lui telle une cape de super-héro. A la vue d’une longue galerie de cachots humides et obscurs, équipés cependant du strict minimum – des prises électriques et internet, ainsi que des tubes à essai -, bref, à la vue de véritables et authentiques ruines antiques, les yeux du proviseur se révulsèrent et il fut pris d’un rire sardonique – mais pas trop sardonique quand même, car il ne savait pas ce que cela voulait dire -, et, esquissant quelques pas de danse, il réalisa avec joie qu’il avait enfin trouvé un lieu où enfermer les quelques taupins*** qui rataient les concours, certes déjà invisibles, afin que personne n’ait la moindre idée de leur existence. Là, se dit-il, ils pourraient s’employer à préparer et développer un procédé révolutionnaire – mais sans plus, puisque c’était bien les révolutionnaires qu’il visait à éliminer – : la Fermatation.

Les semaines suivantes virent un nombre assez discret d’élèves se retrouver malencontreusement enfermés dans un ascenseur qui ne faisait que descendre. Les pauvres esclaves politico-scientifiques de la Fermatation étaient perdus dans ces geôles et tentaient en vain d’envoyer des appels au secours grâce aux prises internet présentes dans les cachots, mais, comme par hasard, le principal câble wifi avait été sectionné par un ouvrier maladroit lors de « travaux », et ledit ouvrier ne pourrait revenir que trois ans plus tard****. Pendant ce temps, dans les bureaux de l’administration, l’on tentait d’élire un conducteur des travaux pour que ces taupins perdus ne le soient pas pour rien ; il fallait mettre en place la Fermatation, et vite. Comment choisir un homme de charisme, un homme fort, un homme à grande autorité ? On demandait alors à tous les employés de se succéder, dans le self, à la gestion des élèves ayant bientôt fini de manger. Les « Posez les plateaux quand vous avez fini ! » se suivaient, mais ne se ressemblaient jamais. Puis, l’on eut une illumination. Le candidat parfait se détachait de tous ses collègues : il s’agissait de Jeanus-Pascalus, promu grand et redoutable Maître des Ruines Antiques, dont le nom sera à jamais associé à son terrible***** « Allez, allez, on se dépêche ! ».


*La Varah est un chant traditionnel des prépas littéraires de Fermat. On l’entonne lors des grandes occasions, et avant les devoirs surveillés du samedi matin.

**Il y a, en effet, des ruines antiques sous l’internat de Fermat, mais leur accès est interdit aux élèves et au public.

***Ce sobriquet est donné aux élèves en prépa scientifique, généralement mathématique, à cause de leur myopie présumée. La quasi-totalité des taupins réussit un concours, car les écoles d’ingénieur dites “CCP” recrutent massivement – on dit souvent qu’il y a plus de places que de candidats.

****Cette année-là, les internes avaient été privés d’internet pendant plusieurs mois, à cause d’une “fausse manipulation” au début des travaux.

*****C’est évidemment ironique.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s